FRANCE Signature d'une convention multipartite pour l'emploi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

FRANCE Signature d'une convention multipartite pour l'emploi

Message par Admin le Mer 16 Aoû - 10:47


Signature d'une convention multipartite pour l'emploi des pe
Messagepar peter62 sur 30 Nov 2013, 09:37

Signature d'une convention multipartite pour l'emploi des personnes handicapées
Une convention de partenariat visant à favoriser l'emploi des travailleurs handicapés en mobilisant les dispositifs de droit commun et en les adaptant au besoin, a été signée pour trois ans, mercredi 27 novembre au ministère du Travail et de l'Emploi, par l'Etat, Pôle emploi, l'Agefiph, le FIPHFP, la CNSA, l'ARF, la CNAM et la MSA.
> "En 2010, au sein du secteur privé dans les établissements de 20 salariés ou plus assujettis, 336 900 personnes bénéficiaient de l'OETH [obligation d'emploi de travailleurs handicapés], soit une évolution de 49 % depuis 2006", rappelle notamment ce texte, en ajoutant que "le secteur public employait, quant à lui, 187 200 travailleurs handicapés relevant de l'OETH au 1er janvier 2010 (+ 6,5 % sur un an)".

Une situation qui se dégrade
Malgré ces "efforts significatifs (...), la dégradation de la situation du marché de l'emploi touche de plein fouet les travailleurs handicapés", et se traduit notamment, "dans un contexte économique particulièrement difficile", par une hausse soutenue du nombre de demandeurs d'emploi bénéficiaires de l'OETH, supérieure à celle de la population générale (+ 17 % sur un an, hors bénéficiaires de l'allocation aux adultes handicapés).
> Au 30 septembre 2012, pas moins de 358 965 demandeurs d'emploi en fin de mois bénéficiaires de l'OETH étaient ainsi inscrits à Pôle emploi, soit 7,4 % du total des inscrits.

Des difficultés spécifiques
Cette dégradation"est particulièrement forte pour les travailleurs handicapés âgés de 50 ans et plus (+ 31 % sur un an), qui représentent plus de 40 % des demandeurs d'emploi handicapés", note encore cet accord de partenariat, en préambule de ses 43 articles.
> L'ancienneté moyenne d'inscription au chômage a d'ailleurs également augmenté avec la crise, "plus de 30 % des demandeurs d'emploi handicapés [étant] inscrits à Pôle emploi depuis plus de deux ans contre 20 % de l'ensemble des inscrits".
> Et ce alors que les travailleurs handicapés rencontrent des difficultés particulières sur le marché du travail, notamment du fait de leurs caractéristiques (ils sont souvent plus âgés, plus exposés du fait de leur handicap et moins qualifiés que les autres) et de l'allongement de la vie professionnelle.

Sécuriser les parcours
Le maintien dans l'emploi est donc "un enjeu majeur pour les entreprises et pour les personnes concernées", estiment les partenaires de cette convention, qui s'accordent "pour conjuguer leur action afin de sécuriser les parcours d'accès à l'emploi durable des travailleurs handicapés", notamment en optimisant les échanges d'informations entre les acteurs concernés.
> A noter en outre que cet enjeu "ne peut être dissocié de la mise en accessibilité de leur environnement", soulignent encore les signataires, c'est-à-dire, plus précisément, la délégation générale à l'emploi et à la formation professionnelle (DGEFP) et la direction générale du travail (DGT) pour l'Etat, Pôle emploi, l'Association pour la gestion du fonds pour l'insertion professionnelle des handicapés (Agefiph), le Fonds d'insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP), la caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA), l'Association des régions de France (ARF), la caisse nationale d'assurance maladie des travailleurs salariés (CNAMTS) et enfin la caisse centrale de la Mutualité sociale agricole (CCMSA).

Une évaluation de l'IGAS
Mais si "cette signature est une belle avancée, (...) la mise en oeuvre de cette convention va être un défi", a cependant remarqué le ministre du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, Michel Sapin, à cette occasion, car "le processus dans lequel nous nous sommes engagés est vertueux mais force est de reconnaître qu'il est un peu lourd..."
> Et pour donner toutes ses chances à ce texte de produire ses effets, il compte sur la délégation générale à l'emploi pour "jouer son rôle en matière d'animation" et pour "suivre attentivement les avancées concernant la mise en oeuvre des engagements", tout en renvoyant à l'évaluation prévue par l'inspection générale des affaires sociales (IGAS), qui "sera également une corde de rappel".
> Soulignant enfin "qu'il est de la responsabilité de chacun des signataires de faire en sorte que les engagements pris irriguent les réseaux respectifs de chacun de manière à ce qu'ils puissent se traduire par une mise en oeuvre concrète sur les territoires", il s'en remet aux "instances de gouvernance partagées que sont les CCREF (comités de coordination régionaux de l'emploi et de la formation professionnelle) sur la dimension stratégique et les PRITH (plans régionaux d'insertion des travailleurs handicapés) sur un plan plus opérationnel", qui auront "un rôle important à jouer pour relayer et décliner les engagements de la convention".

Article rédigé par Anne Simonot



http://www.ash.tm.fr/actualites/detail/71594/signature-d-une-convention-multipartite-pour-l-emploi-des-personnes-handicapees.html>
Avatar de l’utilisateur
peter62

Messages: 1045
Inscrit le: 07 Mai 2012, 22:24
avatar
Admin
Admin

Messages : 308
Date d'inscription : 01/08/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://forumautisme.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum