L'autisme après 21 ans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'autisme après 21 ans

Message par Admin le Mer 30 Aoû - 17:52


L'autisme après 21 ans
Messagepar peter62 sur 07 Fév 2013, 18:36

http://www.youtube.com/watch?v=aE2Xl8wpalc
avatar
Admin
Admin

Messages : 308
Date d'inscription : 01/08/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://forumautisme.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

L'autisme après 21 ans

Message par Týr le Sam 9 Sep - 13:38


Déjà, la vidéo date de 2012, et BEAUCOUP de chose on évoluer depuis.

La vidéo ne s'exprime en aucun cas sur le spectre de l'autisme !
La vidéo fait un zoom sur la vie d'un handicapé mental.
Cet handicapé mental qui à aussi était diagnostiqué autistes ! Nuance.


  1. Déjà, est-ce que le diagnostique, d'il y a 21 ans, était bon ?
    Beaucoup de médecins ont maladroitement mal diagnostiqué l'autisme, pendant très longtemps.
    Parfois confodu injustement avec une maladie, une psychose, la schizophrénie, la dépression, la psychopathie, un problème masculin, le gêne Ube3a, la trisomie, le syndrome d'Angelman, la maladie de Lyme, l'épilepsie, le syndrom de Rett, le mutisme sélectif, le syndrom de l'X fragile, le trouble du langage, le trouble du développement intellectuel, des stéréotypie, un handicap, un déficit de l'attention/hyperactivité, un trouble obsessionnel compulsif, un trouble de l'anxiété, etc. Dut (ce qui va suivre est absurde, mais des gens l'on vraiment pensé) à un manque affectif maternel, un problème relationnel parental, un problème de vaccin, un problème d'OGM, un problème de gluten, un problème de synapse.
  2. Ensuite, je peux comprendre que ces familles ai besoin d'aide, et je milite aussi pour leur permettre de l'avoir.
    Mais, il ne faut pas pathologiser l'autisme, ou stigmatiser l'autisme en l'amalgamant à un déficit intellectuel, c'est dégradant pour les neurodivergents
  3. Enfin, avec l'effet pygmalion positif, la neuroplasticité, des méthodes cognitivo-comportemental, l'inclusion scolaire, ou un environnement stimulant, positifi et tolérant, les autistes deviennent facilement autonome.
    Si votre enfant autiste n'est pas capable de devenir autonome sur le long terme, malgré ces techniques et stimulation positif, c'est très probablement parce qu'il possède une comorbidité qui l'en empêche, ni plus, ni moins. Focalisez vous sur la comorbidité, pas sur l'autisme. Respectez la neurodiversité.
avatar
Týr

Messages : 7
Date d'inscription : 08/09/2017
Localisation : Terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum